Accueil | Les formes | Les embauchoirs souliers | Les embauchoirs bottines | Les embauchoirs de bottes | Personnalisation des Couleurs | Personnalisation des Charnières et des Anneaux | Contact Professionnel |
Identification |

La forme de montage

Pour des raisons techniques mais aussi par choix personnel, j'ai opté pour le tournage du bois plutôt que celui du plastique.

Qu'il s'agisse du hêtre ou du charme, ces essences sont plus à la hauteur des exigences des artisans et plus malléables lorsqu'il s'agit de travail manuel.

La reproduction d'une forme se fait par copie sur un tour à pantographe, Elle peut être déclinée en différentes largeurs et pointures.

A l'écoute des demandes des stylistes et prototypistes, ma palette de réalisations orientera le choix de la forme vers une solution la plus adéquate au produit final.

La création d'une forme ne se limite pas à l'esthétique ou au chaussant, elle doit répondre aussi à des aplombs proportionnés et à des volumes qui sauront répondre à un besoin. La mise au point du chaussant reste l'opération la plus délicate dans le soulier sur-mesure. Des procédés existent pour garder ce chaussant sur une forme tout en modifiant l'esthétique. Cette réalisation se fera de concert avec le bottier pour trouver la meilleure solution.

Je ne réalise les formes que pour les professionnels.

Ayant opté pour une production artisanale, je ne fabrique pas de forme ferrée pour le montage à la semence.

formebotte1 formebotte2 formefemme1 formefemme2

Bout non tourné

Avoir une forme avec un chaussant idéal nécessite quelques heures de travail. Pour le bottier cette peine peut être allégée par le tournage d'une forme existante aux mesures de son client mais en prenant soin de ne pas finir le bout. Ce surplus de matière sera utilisé par le bottier pour refaçonner une esthétique différente tout en conservant son chaussant.

Un client pourra avoir plusieurs types de bouts et gardera la même sensation d'aisance avec tous ses souliers.

Forme bout non tourné

Changement de cambrure

Pour la forme femme, le changement de cambrure se pratique tout naturellement à partir du talon fourni avec la forme modèle, il peut s'avérer par exemple que pour passer d'une cambrure de trois centimètres à neuf voire dix centimètres plusieurs tournages soient nécessaires. Pour finaliser sa réalisation, le bottier fera évidemment une nouvelle maquette d'essayage.

Les sciages

Le style de sciage de la forme se fera sur demande.A ce jour,deux types de sciages sont proposés : le coin traditionnel libérant la mesure par le cou de pied et le sciage dit "système" séparant la forme par un sciage oblique de la base de la cambrure au milieu du cou de pied libérant ainsi l'emboîtage puis l'avant-pied.

Forme système Forme sciage traditionnel

Le prototypage

Réalisé de concert avec le styliste, il nécessite un grand nombre d'heures de travail et d'essayage.Une étude est réalisée avant toute acceptation de projet afin de répondre au mieux à vos attentes.

Stopwatch: index.php
Executed in: 0.006926